Progression des études dans l'enseignement supérieur

chambre néerlandaise du 5 novembre 2021

Afin de surveiller la progression des études, les hautes écoles et les universités peuvent imposer des mesures aux étudiants dont le rendement aux études est faible. En parallèle, elles doivent offrir aux étudiants un accompagnement adéquat. Il ressort de l'audit de la Cour des comptes réalisé auprès de douze établissements d'enseignement supérieur qu'un large éventail de mesures est appliqué, mais que celles-ci ne sont pas toujours suffisamment fondées sur l’expérience et ne font souvent l'objet que d'un suivi et d'une évaluation limités. Un étudiant sur quatre présentant un faible rendement aux études poursuit malgré tout la même formation. De manière générale, l'accompagnement aux études est suffisamment disponible, mais pourrait encore être amélioré : il pourrait être mieux adapté aux besoins et n'atteint pas tous les étudiants pour qui il est nécessaire, notamment parce qu'il revêt rarement un caractère obligatoire et cible trop peu les étudiants de deuxième année et ceux qui se sont réorientés.