Incidence de la crise des réfugiés sur l’exécution du budget flamand

chambre néerlandaise du 23 janvier 2018

La Cour des comptes a examiné le coût des mesures supplémentaires du gouvernement flamand prises pour faire face à l’afflux de réfugiés en 2016 et 2017. Il s’avère que ce coût a atteint près de 100 millions d’euros en 2016, mais que ce montant ne comprenait pas certaines dépenses et que plusieurs dépenses en faveur des primo-arrivants ont été effectuées non par de nouveaux canaux mais par le biais de crédits qui n’étaient pas destinés exclusivement aux réfugiés. La Cour des comptes a conclu que les pouvoirs publics flamands avaient bien estimé, coordonné et suivi les crédits destinés à l’accueil des réfugiés. L’afflux conduira également à une augmentation des dépenses au cours des prochaines années.